lundi, 10 juillet 2017 08:00

Transfert des agents sur des missions de sécurité routière au Ministère de l’Intérieur : le combat continue

boxe combatLa note cadre et la note technique nous ont été adressées vendredi 7 juillet 2017 à 20h16 donc en fait lundi 10 juillet !

L’introduction rappelle à juste titre que le dialogue social s’est ouvert dès mars 2017 mais omet de dire que la décision, les conditions et le calendrier avaient  déjà été ficelés en amont !! 

L’UNSA demande des modalités de mise en œuvre qui permettent aux agents de choisir en connaissance de cause, en clair d’exprimer leur volonté : report du transfert au 1er janvier 2019 et possibilité de maintien en surnombre pour les agents refusant le transfert avec fourniture systématique d’une fiche financière.

L’UNSA regrette vivement que le calendrier n’ait pas évolué.

L’UNSA ne peut comprendre que notre ministre n’ait pas choisi d’offrir les garanties d’un maintien en sureffectif (modalité précédemment offerte par le ministère de l’Agriculture dans des conditions similaires).

En effet pour les agents refusant le transfert le maintien en sureffectif dans leur service d’origine n’est pas acté !! Et cette décision dépend bien uniquement de notre ministère !!

« Dans certaines situations, en titre limité et exceptionnel, un  sureffectif temporaire pourra être envisagé. Ce pourra être notamment le cas en Outremer ».

Pour l’UNSA c’est un recul par rapport au prononcé fait en comité technique ministériel le 6 juillet 2017 où l’examen au cas par cas avait été annoncé, mais surtout c’est la porte ouverte à l’arbitraire : comment seront sélectionnées les situations pouvant entraîner un sureffectif temporaire ?

Autre recul constaté : madame la secrétaire générale avait clairement précisé que chaque agent bénéficierait d’une fiche financière. Dans la note, c’est à l’agent de la demander sans qu’aucun délai de fourniture ne soit fixé !!

Autre point surréaliste : une première information des agents doit se tenir au plus tôt et en tout état de cause avant la mi-juillet dans le cadre d’un comité technique local. Il reste donc 4 jours aux directeurs pour convoquer leur comité technique local !!

Fixer un objectif irréalisable, c’est une « perle » de management, cela pourrait prêter à sourire mais au  présent niveau  c’est plus qu’inquiétant.

L’UNSA ne se résignera pas et continuera le combat pour défendre les agents concernés par ce transfert.

L’UNSA vous invite à vous rapprocher de vos représentants locaux ou nationaux et, dès maintenant, une boîte à lettre mail dédiée est ouverte Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Lu 6367 fois

Laissez un avis ou posez une question

Avant de déposer un avis ou poser une question, merci de consulter la charte "Avis et Questions" en cliquant sur le menu en bas de cette page.
En déposant un avis ou une question, vous acceptez nos conditions générales.
Vos avis pourront être utilisés de façon anonyme à des fins d'information. Vos données sont conservées 6 mois à compter de la date de dépose.
Elles ne seront jamais utilisées à des fins commerciales.