mercredi, 18 octobre 2017 17:25

L’UNSA, lanceur d’alerte !

unsa lanceur alerteAu CHSCT-M du 18 octobre 2017, l’UNSA a, à nouveau, alerté la secrétaire générale sur la progression de ces nouvelles et inquiétantes pathologies professionnelles qui se développent et peuvent potentiellement toucher chaque agent au cours de sa carrière de plus en plus longue.

L’UNSA, qui estime à plus de 50000 le nombre d’agents de nos ministères exerçant notamment leur activité professionnelle en configuration « bureau » derrière un ordinateur, a proposé des mesures concrètes à mettre en œuvre rapidement pour prévenir la survenue, l’augmentation et l’aggravation du travail et des troubles musculo squelettiques (TMS) autours de trois axes :

  • formation, et sensibilisation des agents au risque TMS : prise en compte de ce risque dans les plans de prévention et de formation initiale et continue,
  • transition par étape vers l’équipement des agents en mobiliers et matériel ergonomique de qualité (sièges, bureaux, souris, claviers, écrans, éclairage, …) en remplacement des équipements « low cost » existants (lorsqu’ils existent…),
  • mise en place de mesures incitatives : consultation d’ostéopathie, participation financière ou crédit d'heure pour une pratique sportive régulière et encadrée….

Pour l’UNSA, il est urgent de mettre en place des mesures immédiates et concrètes de prévention auprès des agents et cela ne passe pas nécessairement par des solutions coûteuses ou compliquées.

Une démarche vertueuse de nos ministères renforcerait la qualité de vie au travail et réduirait les arrêts de travail et maladies professionnelles qui eux représentent un triple coût : sanitaire pour nous, financier pour l’Etat et social pour le public.

L’UNSA veillera à l’amélioration des conditions de travail des agents exerçant sur ordinateur qui sont soumis, de ce simple fait, au risque TMS.

Le Gouvernement souhaite améliorer la qualité des services publics en travaillant prioritairement sur la transformation numérique et en offrant aux agents publics un environnement de travail modernisé.

L’UNSA prend les devants pour que la révolution numérique cesse de dégrader notre santé physique !

 

L’UNSA a déposé une motion votée à l’unanimité :

« Les membres du CHSCT-M dénoncent la violence de l’annonce faite par le directeur général aux agents du Cerema de la fermeture de la Direction territoriale Ile de France à l’horizon 2020. L’ensemble des membres du CHSCT-M exige une expertise au sens de l’article 55 du décret 82-453 sur les conséquences et sur les conditions de travail du projet de réorganisation en cours au Cerema. »

Lu 5375 fois

Laissez un avis ou posez une question

Avant de déposer un avis ou poser une question, merci de consulter la charte "Avis et Questions" en cliquant sur le menu en bas de cette page.
En déposant un avis ou une question, vous acceptez nos conditions générales.
Vos avis pourront être utilisés de façon anonyme à des fins d'information. Vos données sont conservées 6 mois à compter de la date de dépose.
Elles ne seront jamais utilisées à des fins commerciales.