jeudi, 18 février 2016 15:32

Plan de requalification : quand l’Administration boycotte !

Évaluer cet élément
(0 Votes)

pmr boycottLe jeudi 18 février 2016 était convoquée une réunion d’information relative au plan ministériel de requalification.

Celle-ci faisait suite aux annonces de l’administration lors des CAP des corps concernés sur la modification des calendriers des promotions.

Pour cette réunion l’administration a demandé aux organisations syndicales de désigner 1 représentant par siège détenu en CTM soit : 5 pour CGT et FO, 4 pour l’UNSA, 3 pour la CFDT et 2 pour la FSU et Solidaires. Cette règle a été respectée par l’ensemble des organisations syndicales à l’exception de FO venue en masse.

Tirant avantage de cet état de fait, le secrétaire général des ministères a mis unilatéralement fin à cette réunion.

Pour l’UNSA, les agents concernés par le plan de requalification se retrouvent lésés par ces pratiques unilatérales et irrespectueuses du dialogue social. L’UNSA déplore que des réunions aussi importantes ne soient pas convoquées dans des délais raisonnables et que certains s’affranchissent des règles de bon fonctionnement, fussent-elles fixées par l’administration, lorsque toutes les autres organisations syndicales s’y conforment.

L’UNSA demande la convocation, au plus tôt, d’une nouvelle réunion sur ce thème et continuera à défendre :

  • Un plan de requalification d’une volumétrie plus importante ;
  • Une symétrie entre le plan de requalification de C en B et le plan de requalification de B en A ;
  • Un ratio de promotion de 2/3 par examen professionnel et 1/3 par liste d’aptitude plutôt que le ratio retenu par l’administration de 1/3 par examen professionnel et 2/3 par liste d’aptitude. En effet, l’UNSA rappelle que pour être éligible à une liste d’aptitude il faut un soutien sans faille de sa hiérarchie ce qui est loin d’être le cas pour l’ensemble des agents promouvables. De plus, les règles de gestion sont souvent plus restrictives que les règles statutaires et excluent de fait bon nombre d’agents ;
  • Une adaptation des épreuves des examens professionnels pour qu’ils reposent sur un dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnel (RAEP) et un oral, afin de mettre réellement en valeur les parcours professionnels ;
  • Un plan de formation ambitieux pour les agents souhaitant se présenter aux examens et concours ;
  • Pour le concours interne de catégorie A,  des jurys d’examen composés d’agents de nos ministères ;
  • La constitution de listes d’aptitudes équitablement réparties sur le territoire ;
  • Des réunions d’harmonisation pour les listes d’aptitude ouvertes aux organisations syndicales ;
  • Un vrai plan de communication à destination des agents et des services pour les sensibiliser au processus de promotion par listes d’aptitude ;
  • La mise en place de pré-CAP promotion par liste d’aptitude permettant une étude approfondie de tous les dossiers des agents proposés.
Lu 7335 fois

Laissez un avis ou posez une question

Avant de déposer un avis ou poser une question, merci de consulter la charte "Avis et Questions" en cliquant sur le menu en bas de cette page.
En déposant un avis ou une question, vous acceptez nos conditions générales.
Vos avis pourront être utilisés de façon anonyme à des fins d'information. Vos données sont conservées 6 mois à compter de la date de dépose.
Elles ne seront jamais utilisées à des fins commerciales.