lundi, 12 février 2024 10:13

Retour sur la réunion intersyndicale DGAMPA

Évaluer cet élément
(0 Votes)

comLe projet de service de la DGAMPA (Direction Générale des Affaires Maritimes, de la Pêche et de l'Aquaculture) a été présenté le 8 février 2024 aux représentants du personnel.

 

 

 

Vous trouverez ci-joint des éléments de compte-rendu de cette présentation et des questions qui ont été soulevées par vos représentants l'UNSA

 

 

 

Le 08 février 2024 s’est tenue une réunion de présentation du projet de service de la DGAMPA en présence des organisations syndicales du DG et de la DGA.

 

Vos représentants UNSA ont participé à cette réunion.

 

Il s’agissait de présenter la stratégie de la DGAMPA 2023-2027 dans le cadre de son projet de service.

 

La réunion a été articulée autour d’une présentation qui a fait l’objet d’un Webinaire présenté aux agents le 17 janvier

 

Cela fait suite à la création de la DGAMPA, alors que le Baromètre social avait été présenté lors d’un groupe de travail fin 2022.

 

Présentation :

 

3 axes prioritaires sont définis

  • Valoriser les expertises,
  • Accompagner les territoires,
  • Créer un environnement coopératif responsable et protecteur.

 

3 Défis sont à prendre en compte

  • Écologique et énergétique
  • Économique
  • Territorial

 

2 Leviers pour faire aboutir le projet

  • Transformation numérique
  • Transformation managériale.

 

2 Projets pour avancer

  • SNML : Stratégie nationale pour la mer et le littoral
  • Une stratégie  " Administration de la Mer" pour 2023-2027

 

Une réflexion : A Quoi sert la DGAMPA ?

  • Économie bleue
  • La planification maritime.

 

Le tout en raison d’une mutation du transport maritime et le souhait de porter l’ écologie.

 

Les valeurs prises en compte

  • Engagement
  • Dialogue
  • Transparence
  • Responsabilité
  • Audace

 

Les axes du projet de service pour porter ces ambitions

 

Premier Axe

  • Développer et valoriser les expertises
  • Partager les expertises.
  • Développer les expertises de demain
  • Réaliser un Intranet commun avec le réseau Mer
  • Mise en place d’un Espace collaboratif commun.
  • S’intégrer dans la démanche "Service Public+"
  • Refonte identitaire : ENSAM → ESP Mer
  • Mise en place d’une fédération des écoles d’enseignement supérieures

 

Deuxième Axe

  • Mieux accompagner les territoires.
  • Nomination d'un référent territoire séminaire annuel.
  • Déploiement du projet de guichet unique maritime portuaire.
  • Renfoncement avec le réseau SGAR
  • Nomination d’un directeur projet ME et international.
  • Identité visuelle (nouvel uniforme par exemple)
  • Nouvelle organisation numérique DGAMPA
  • Mis en place d’un Référentiel qualité du SI

 

Troisième Axe

  • Nomination de référents RSO
  • Création d’un pôle pêche et environnement.
  • Réaménagement de l’espace en tour séquoia pout rapprocher les équipes
  • Décloisonnement des espaces
  • Définition des procédures internes et efficaces.
  • Renforcement MBCD
  • Guide de la commande publique calendrier annuel des grands marchés publics.
  • Revue de direction via un CODIR plénier 2 × an
  • Mise en place d’équipe projet.

 

Le suivi global sera réalisé par la DGA.

 

Un questionnaire en ligne a été mis à la disposition des agents. Une présentation du projet définitif sera réalisée en mars 2024.

 

 

Questions / Réponses

 

Sur le sujet du décloisonnement des espaces (Flex / Open-space ?)

Le DPGAMPA répond qu’il s’agit de fusionner les structures et de redonner de la cohérence Il n’y a pas de volonté d’imposer le Flex à l’heure actuelle.

 

Sur le sujet de Transformation numérique et précisément de l’avenir du Datacenter de Saint-Malo et des équipes de MOE et MCO, le DGAMPA répond qu’il s’agit d’un chantier majeur. Le DGAMPA considère comme une chance de pouvoir travailler avec la DNUM. Que tous les sujets (Datacenter, MOE, MCO) sont à revoir. Les applications ne sont plus en adéquation avec les besoins. Il y a actuellement trop de sédimentation avec un déficit technique important sur le SIPA. Une présentation aux agents du travail en cours sera faite aux agents lors d’un Webinaire consacré au sujet prochainement. L’Audit du SIPA en cours. Il s’agit d’un chantier colossal. Ce travail sur la transformation du numérique se fait avec en accompagnement d'un prestataire et la DNUM.

 

Toujours sur la transformation numérique, La construction d’un scénario est en cours. Ceci débutera en mars pour une présentation et un arbitrage en juin des scénarii possibles.

 

Quel que soit le scénario retenu, aucune mobilité (agents de Saint Malo) ne sera imposée.

L’arbitrage est prévu en juin.

 

Le DGAMPA souligne la rareté des compétences dans le numérique et que les équipes doivent dépasser un seuil critique. L’agilité est nécessaire.

 

Le DGAMPA rappelle qu’actuellement aucun scénario n’est déterminé ni pour la MOE, l’hébergement et l’accompagnement

 

En raison de la place de la cybersécurité, de la surface d’exposition des SI, il doit être pris en compte la capacité à mener des projets sécurisés à long terme

 

Le remaniement ministériel actuel, avec des trous dans la raquette montre une marginalisation des activités. Aujourd’hui l'OFB est visé pour ses activités légitimes de contrôle. Demain la DGAMPA ? Les organisations syndicales s’interrogent sur la durée de mise en place des formations et sur l’absence d’un ministre ces jours-ci, ainsi que de l’articulation avec le MASA.

 

Le DGAMPA acquiesce.

 

Les organisations syndicales souhaitent disposer du retour du questionnaire avec l’analyse qui en sera faite.

 

La DGAMPA indique que ce sera fait.

 

Sur le projet de service il est reproché le nombre trop élevé de strates hiérarchiques mises en place avec 8 échelons entre le DG et un agent.

 

Le DGAMPA s’étonne et souhaite disposer d’un exemple précis hors séance.

 

 

En conclusion la DGAMPA rappelle ses ambitions :

  • Internaliser la contrainte
  • Porter l’économie et la politique de contrôle.

 

La DGAMPA assume la politique de contrôle en l'expliquant et en se donnant les moyens de sa politique.

 

Interrogé sur le départ des compétences, le DGAMPA indique que les transferts se font dans les 2 sens : vers les EP mais réciproquement et que les compétences n’ont pas besoin forcément besoin d’être dans la DG, la DGAMPA ayant besoin également des compétences chez les opérateurs.

 

Il est rappelé au DGAMPA que la DG doit se donner les moyens financiers de recruter et de conserver ses experts.

 

Le Flex sera un choix d’équipe.

 

En ce qui concerne les publications de poste, il y a plus de candidats sur les postes de chef de bureau que responsable de pôle et plus de candidats hommes que femmes.

 

La parité actuelle est de 30,5% de femmes à la DGAMPA. La difficulté étant les candidatures féminines pour les postes d’emploi supérieur.

 

La synthèse du questionnaire sera fournie.

 

 

 

 

 

Lu 379 fois

Laissez un avis ou posez une question

Avant de déposer un avis ou poser une question, merci de consulter la charte "Avis et Questions" en cliquant sur le menu en bas de cette page.
En déposant un avis ou une question, vous acceptez nos conditions générales.
Vos avis pourront être utilisés de façon anonyme à des fins d'information. Vos données sont conservées 6 mois à compter de la date de dépose.
Elles ne seront jamais utilisées à des fins commerciales.