lundi, 19 septembre 2022 22:36

L’UNSA demande un système d’indexation des rémunérations sur l’inflation

Évaluer cet élément
(0 Votes)

argentL’UNSA Fonction Publique a participé à la réunion organisée le 15 septembre par le Ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Stanislas GUERINI, sur le bilan de la mise en œuvre des mesures issues de la conférence salariale de juin 2022.

  • L’UNSA a porté ses revendications, en particulier le niveau insuffisant de la revalorisation du point d’indice. 
  • L’UNSA demande toujours 10% sur 2022. Il manque donc 6,5% 
  • L’UNSA insiste pour que tous les contractuels puissent bien bénéficier de la hausse de 3,5%.
  • L’UNSA demande un système d’indexation des rémunérations sur l’inflation.
  • L’UNSA a insisté sur les mesures non mises en œuvre : forfait mobilité cumulable avec la prise en charge pour moitié des transports en commun.
  • L’UNSA demande aussi une hausse du forfait mobilité, du forfait télétravail, des frais de mission...

De son côté, le ministre a confirmé l'ouverture d'une concertation sur les rémunérations en 2023 et a annoncé un chantier autour de l'attractivité et des conditions de travail qui pourrait débuter au cours du mois d'octobre 2022.

Lire les articles publiés sur le site de l’UNSA Fonction Publique :

L’UNSA Fonction Publique demande une nouvelle conférence salariale

 

Point d'indice : la sobriété ne sera pas qu'énergétique

Lu 743 fois

Laissez un avis ou posez une question

Avant de déposer un avis ou poser une question, merci de consulter la charte "Avis et Questions" en cliquant sur le menu en bas de cette page.
En déposant un avis ou une question, vous acceptez nos conditions générales.
Vos avis pourront être utilisés de façon anonyme à des fins d'information. Vos données sont conservées 6 mois à compter de la date de dépose.
Elles ne seront jamais utilisées à des fins commerciales.